Connect with us

Blaze One, l’artiste qui n’est pas apprécié à sa juste valeur

Blaze One

Célébrité

Blaze One, l’artiste qui n’est pas apprécié à sa juste valeur

Blaze One, l’artiste qui n’est pas apprécié à sa juste valeur

(Tripfoumi Célébrité)- Dans l’univers musical haïtien, quelle que soit la tendance en vogue, des noms se distinguent par leur aura, leur charme, leur savoir-faire ainsi que leur capacité à satisfaire un public diversifié. Si pour certains des artistes, le retour d’ascenseur des fans et de certains médias est effectif en montrant leur estime , pour d’autres c’est tout le contraire. En effet, ils ne manifestent pas une grande appréciation pour certaines œuvres en dépit d’un travail colossal qui réclame une attention soutenue. De cette catégorie d’artistes cruellement mésestimés, Blaze One fait montre d’une figure qui n’en est pas exempte.

image 3

Auteur d’une pléiade de tubes notables tant par leur message véhiculé que par la profondeur des textes, Blaze one est un artiste doté d’une inspiration singulière. Rappeur dans l’âme, Elysé Senora dit Blaze One a commencé par développer un amour démesuré pour cette tendance musicale dès son jeune âge. À travers ses chansons de rap, l’artiste né le 5 novembre 1983 dépeint la triste réalité du pays dans presque toutes les sphères.

Le rappeur de la chanson “Lèt konsyans” apporte des messages de prise de conscience dans une société où la mentalité esclavagiste hante encore bon nombre de personnes. Il décrit le vécu des prisonniers dans le système carcéral du pays dans son morceau titré “Federal” qui lui a propulsé sur la scène musicale haïtienne en 2010. Il retrace à travers “Istwa Dayiti” l’histoire du pays depuis la période esclavagiste jusqu’à la nouvelle ère du régime “Tèt kale”. Cette musique peut être considérée comme un classique par le seul fait qu’elle aide à comprendre, de manière très succincte, le passé d’Haïti en peu de temps.

image 5

Ayant déjà, dans son répertoire, plus de trois (3) albums dont “Gran dosye”, “Dekolonizasyon” et “Pi lwen ke lorizon”, Blaze One Vètè est cet artiste qui fait du rap son instrument majeur pouvant éveiller la conscience des haïtiens. En utilisant son inspiration incroyable pour parler de l’histoire du pays, des bienfaits de la médecine traditionnelle (Remèd fèy yo), de sa nostalgie d’antan (M anvi viv), de la beauté et bonté des femmes haïtiennes (Fanm Ayisyèn)…, Blaze One montre qu’il est aussi diversifié dans son rap.

Devant l’immense talent et du travail hors de prix qu’il réalise, Blaze One mérite un grand respect pour ses productions de qualité et aussi pour les messages qu’il apporte dans son rap. Bien que le goût et les couleurs ne se discutent pas, l’auteur du titre “Diskou revolisyon” est à honorer et à apprécier pour ses travaux combien mémorables. Tout en souhaitant à l’artiste une bonne continuation dans ses œuvres, on espère que les leçons, les dénonciations ainsi que les conseils transmis dans ses chansons serviront d’appât pour virevolter vers une Haïti meilleure où la conscience populaire est éveillée.

Continue Reading
Advertisement
To Top