Connect with us

Jean Jean Roosevelt et BIC, nommés ambassadeurs de bonne volonté de l’UNICEF

BIC Jean Jean Roosevelt

Culture

Jean Jean Roosevelt et BIC, nommés ambassadeurs de bonne volonté de l’UNICEF

Jean Jean Roosevelt et BIC, nommés ambassadeurs de bonne volonté de l’UNICEF

(TripFoumi Enfo) Les artistes Jean Jean Roosevelt et Roosevelt Saillant, plus connu sous le sobriquet de BIC, ont été nommés ambassadeurs nationaux de bonne volonté de l’UNICEF pour une durée de deux ans.

C’est le représentant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes qui les a officiellement nommés à ce poste lors d’une cérémonie tenue à l’hôtel Caribe ce jeudi 27 mai, en présence de la Directrice Régionale de l’UNICEF pour l’Amérique Latine et la Caraïbes, Jean Gough.

Comme à l’accoutumée, les deux stars ont créé l’animation et charmé le public avec leurs principaux titres à succès. Il s’agit en effet des chansons comme « mèsi manman » de BIC et « Pourquoi a-t-on grandi » de Jean Jean Roosevelt. C’était une ambiance hors pairs.

« Aujourd’hui, j’ai le plaisir de nommer deux jeunes artistes haïtiens talentueux Jean Jean Roosevelt et BIC Tizon Dife ambassadeurs nationaux de bonne volonté », a déclaré le représentant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes.

« A chaque fois qu’une célébrité rejoint l’UNICEF, elle a déjà prouvé son dévouement à la cause des enfants. Les artistes de renommée internationale Jean Jean Roosevelt et BIC Tizon Dife ont démontré une volonté manifeste d’améliorer la vie des enfants d’Haïti », a souligné Bruno Maes.

Selon ses propos, ces deux artistes, vont continuer à mieux porter des thématiques qui sont chères à @UNICEF_FR que sont la survie et le développement de l’enfant, en suscitant l’engagement des jeunes à travers U-Report.

« Avec l’aide des ambassadeurs de bonne volonté nationaux, Jean Jean Roosevelt et BIC Tizon dife, vous pourrez atteindre 500.000 U-Reporters avant la fin de l’année », a indiqué la Directrice Régionale de l’UNICEF pour l’Amérique latine et Caraïbes qui a pris la parole pour l’occasion.

Le chanteur Jean Jean Roosevelt pour sa part dit que cette nomination en tant qu’ambassadeur de bonne volonté nationale de l’UNICEF, lui permettra d’être encore plus près des enfants et des jeunes, pour continuer son combat pour le respect de leurs droits.

Pour sa part, l’auteur de la chanson « Yon ti kalkil », BIC se demande: « À quoi ça sert d’être très fort, si on ne peut pas aider les faibles ? Dites- moi à quoi ça sert d’être très grand, sans respect pour les plus petits, quand on sait que normalement petit à petit, les tout-petits deviennent grands ».

Continue Reading
Advertisement
To Top