Connect with us

Maüs, un réalisateur autodidacte qui commence à s’imposer dans le cinéma haïtien

Maüs

Célébrité

Maüs, un réalisateur autodidacte qui commence à s’imposer dans le cinéma haïtien

Maüs, un réalisateur autodidacte qui commence à s’imposer dans le cinéma haïtien

(TripFoumi Célébrité)- En Haïti, dans le monde cinématographique, plus les années passent, plus il y a une certaine émergence de nouvelles têtes qui aident à perdurer cette industrie carrément négligée par l’État haïtien et le secteur privé. En dépit de ce désintéressement quasi-total de ces derniers, une lueur d’espoir est donnée par bon nombre de jeunes femmes et hommes qui, avec le maigre moyen dont ils disposent, essayent de garder allumé le flambeau du cinéma dans le pays quoique difficile. De ces jeunes gens qui jonglent entre l’enclume et le marteau, un nom commence à résonner fort via ses réalisations les unes plus intéressantes que les autres. Il s’agit bien de Mathaus Pierre dit Maüs.

Ce nom peut vous apparaître indifférent si vous êtes inactifs sur les réseaux sociaux mais au-delà de cet obscurantisme qui pourrait se manifester en la personne de ce jeune réalisateur de 27 ans, il y a déjà toute une panoplie d’activités qui font preuve de sa brillance. Comédien, humoriste, motivateur, sérigraphe, gestionnaire en collectivité territoriale et surtout réalisateur autodidacte, Maüs a une capacité pluridimensionnelle qui pourrait lui permettre de s’orienter vers d’autres horizons, mais sa passion démesurée pour le cinéma et le théâtre l’anime tellement qu’il devient accroc à l’art au point qu’il considère la caméra (cet outil de réalisation de vidéo de toutes sortes) comme houlette et bâton pour véhiculer des messages importants sur les différents problèmes auxquels la société fait face quotidiennement. Et comme motivateur, Maüs laisse rarement passer une occasion pour apporter son support moral à tous ceux et à toutes celles qui en ont besoin.

Si sa passion pour le 7ème art se faisait sentir depuis la classe de seconde entre 16 et 17 ans, ce n’est qu’en 2016 Maüs commençait à s’initier vraiment dans le théâtre avec son club mis sur pied appelé « Favori Club ». Se sentant exploité, il s’est très vite orienté en 2017 avec ses membres du club vers le cinéma dans lequel il se sent plus à l’aise et pour lequel il pense avoir une mission pour marquer positivement plusieurs générations. L’homme qui fait de ses acteurs préférés le grand cinéaste haïtien Jimmy Jean-Louis, des excellents acteurs américains Denzel Washington et The Rock, recherche la perfection dans le partage d’émotion. Donc, cet aspect très important pour lui est comme la pierre angulaire de ses projets.

Depuis 2017, Maüs réalise pas mal de projets dans sa jeune carrière de réalisateur mais son tout dernier projet baptisé « Koneksyon », selon son avis partagé avec TripFoumi Célébrité, est jusqu’à date son plus grand et plus beau projet qu’il a réalisé. Celui qui s’inspire beaucoup de la femme, car il estime que les femmes sont plus complètes que les hommes, ne fait pas cavalier seul dans son but visé qui est de marquer plusieurs générations en matière de cinéma. En ce sens, il se fait entourer d’un groupe de jeunes dynamiques car, croit-il, un bon entourage constitue une garantie pour la réalisation d’un rêve.

Au nom de toute l’équipe de Tripfoumi Célébrité dont l’un des objectifs premiers est de faire valoir le talent des jeunes, on souhaite succès et bonne continuité à ce jeune réalisateur qui décide d’œuvrer dans un champ difficile dans un pays où les barrières ne manquent pas.

Continue Reading
Advertisement
To Top