Connect with us

Kim Kardashian, bientôt avocate !

4BF4D92B 7DE8 41FF 8FF0 95EE14CF530B

Célébrité

Kim Kardashian, bientôt avocate !

Kim Kardashian, bientôt avocate !

(TripFoumi Célébrité) – Kim Kardashian, fille de l’avocat Robert Kardashian rendu célèbre pour avoir défendu l’ancien athlète déchu OJ Simpson, est sur le point de suivre les traces de son défunt père. Kim Kardashian va bientôt devenir la deuxième « Maître Kardashian » de sa famille. Et elle a bossé comme une folle pour que son rêve se réalise: « Oh mon Dieu, j’ai passé le premier examen du barreau (de Californie)! »

Donc oui, c’est officiel, la star de la télé-réalité a passé un examen de droit et a fait un pas de plus pour pouvoir exercer en tant qu’avocate dans l’État de Californie. Il lui a tout de même fallu trois tentatives, en deux ans, dont une alors qu’elle avait la Covid-19, avant de réussir. Preuve que les résultats positifs ne lui ont pas été servis sur un plateau.

« En regardant dans le miroir, je suis vraiment fière de la femme qui se regarde, aujourd’hui, dans le reflet. Pour tous ceux qui ne connaissent pas mon parcours en droit, sachez que cela n’a pas été facile et ne m’a pas été donné. Des avocats de renom m’ont dit que c’était un parcours quasi impossible et plus difficile que la voie traditionnelle des études de droit, mais c’était ma seule option et je me sens tellement bien d’être ici et d’être sur le point d’atteindre mes objectifs ».

Agée de 41 ans, Kim Kardashian n’a jamais terminé ses études universitaires. Elle avait initialement prévu de passer l’examen du barreau en 2022, selon NBC news. Aux États-Unis, seuls quatre États, dont la Californie, où elle vit, offrent une voie alternative à l’examen du barreau, soit un apprentissage auprès d’un avocat ou d’un juge en exercice.

Elle a déclaré vouloir devenir avocate suite à son implication dans le cas d’Alice Marie Johnson, une grand-mère afro-américaine qui purgeait une peine de prison à vie en Alabama pour une condamnation non violente pour trafic de drogue. Pour son combat, Kim K était allée plaider cette affaire auprès de l’ancien locataire de la Maison-Blanche, Donald Trump, qui avait fini par gracier l’ancienne détenue, en 2018.

Continue Reading
Advertisement
To Top