Connect with us

« Peyi a fout envivab », crie la chanteuse Anie Alerte

SquareQuick 202242712407393

Musique

« Peyi a fout envivab », crie la chanteuse Anie Alerte

« Peyi a fout envivab », crie la chanteuse Anie Alerte

(TripFoumi Célbrité) – Les actes de criminalité et les affrontements entre les groupes armés ne laissent pas totalement indifférents certains artistes haïtiens. La chanteuse Anie Alerte sort de son silence et crie son ras-le-bol face à la situation d’insécurité à laquelle font face plusieurs millions d’Haïtiens ces derniers jours.

La jeune Anie profite de la guerre des gangs, éclatée dans la soirée du samedi 23 avril dans la Plaine du Cul-de-Sac, pour exprimer sa douleur face à cette situation. « Yè se te Matisan, se te wout pou ale nan Sid la, yè se te Kawadèboukè, se te wout Malpas la, jodi a se laplèn, kwadèmisyon, se pitit 5èm ane fakilte medsin nan ki ale ak yon bal nan tèt li, se tout kidnapin k ap fèt yo », s’indigne la chanteuse dans un message publié ce mardi 26 avril sur sa page Facebook.

Dans ce texte publié en Créole haïtien, l’ancienne championne de la Digicel Stars croit qu’il nous faut, aujourd’hui, un répit. Selon elle, tout le monde ne peut quitter le pays. « Bay Peyi a yon chans ! », demande l’originaire du Cap-Haïtien.

L’insécurité généralisée a déjà emporté bon nombre d’Haïtiens. À Croix-des-Bouquets, à Martissant, à Tabarre, à Pétion-Ville, les gangs armés font couler du sang à profusion. Et les autorités concernées peinent encore à poser des actions concrètes pour stopper les actes des bandits.

Continue Reading
Advertisement

Populaires Cette Semaine

Advertisement
To Top