Connect with us

Gino Zokot, digne représentant du rap haïtien au Canada

98DB5251 E612 42D3 9D69 4E9488FE00C1

Célébrité

Gino Zokot, digne représentant du rap haïtien au Canada

Gino Zokot, digne représentant du rap haïtien au Canada

(TripFoumi Célébrité) – Le rap, depuis quelque temps, fait partie intégrante de la musique haïtienne comme genre musical. En Haïti ou à l’étranger, il sont nombreux à faire valoir la richesse culturelle du pays via cet embranchement du Hip-Hop, introduit aux mélomanes haïtiens au début des années 80 par Georges Lys Hérard dit Master Dji. Pour le Canada, Serginio Felicin alias Gino Zokot s’est illustré ces dernières années, et se positionne comme une figure incontournable du secteur à Montréal. Peu connu en Haïti, TripFoumi Célébrité l’a rencontré pour parler de sa vie, son parcours, mais également ses projets.

Né de parents natifs de la ville de Jérémie, en Haïti, Gino Zokot a grandi à Pétion-Ville. Il a laissé le pays en 2000 pour immigrer au Canada, et c’est là qu’il a débuté professionnellement sa carrière musicale. « J’ai vécu de bons moments en Haïti, à Delmas 97, plus particulièrement, quand j’étais petit jusqu’à mon adolescence. Mais, j’ai connu mes plus belles expériences en tant que jeune, au Canada, c’est là où je suis devenu majeur », nous a confié l’artiste. « Dès mon arrivée au Canada, j’étais exposé au banditisme, le gang des rues était très en vogue. Mais, même avec ces facteurs qui auraient pu m’ influencer négativement, je m’étais lancé plutôt dans la musique, car c’est ma passion », a-t-il poursuivi.

Pour entamer sa carrière, le jeune Serginio a dû braver le danger la plus part du temps. « À cette époque, tous les après-midi, j’avais l’habitude de me rendre chez un ami qui habitait dans un quartier où les gangs faisaient la loi, pour participer dans des sessions freestyle. J’étais le seul à rapper en créole lors des séances », a révélé le rappeur. « Un beau jour, après un passage remarquable, mon feu ami, Stanley Laguerre, m’a emmené dans le studio de Don Carnage pour enregistrer un morceau, c’était en 2005. Et c’est avec cette chanson intitulée « Ou Chire » que j’ai connu mon premier succès dans la communauté montréalaise ».

Après cette expérience, Gino Zokot avait intégré des groupes musicaux du genre Compas Direct évoluant au Canada. Il a même intégré une jeune formation musicale en tant que percussionniste. « Pandan pakou mwen, m te gen chans entegre kèk gwoup konpa tankou: Unik Seteben, Sakaj, Katel Konpa, Biznis Konpa. Tout gwoup sa yo te baze Montréal », a-t-il déclaré.

Après ses expériences au sein des formations musicales du genre créé par Nemours Jean-Baptiste, Gino Zokot avait fait son grand retour dans le Rap en 2015, et cela a été un choix gagnant pour lui. Il collaborait avec des artistes Québécois, participait dans des projets aux côtés des artistes internationaux. Pendant cette période, l’artiste s’est produit dans des grandes festivités musicales au Canada. Il a lancé des projets musicaux tels que « Reyalite Mwen » , » Se mwen se yo », » Warning « , « Frape Fort ». Grâce à ces réalisations, il a pu remporter le prix du meilleur rappeur à Montréal en 2017 dans une compétition annuelle organisée par la radio » Tande m FM « . En 2019, l’artiste a été nominé à Toronto pour le prix ‘Kilimanjaro Awards’ dans les catégories << Meilleure chanson Afro>> et << Artiste Masculin de l’année >>. « J’ai remporté le prix du meilleur rappeur en raison du fait que je mettais en rotation régulièrement. J’avais lancé au moins 5 clips, j’avais une présence remarquable dans les médias, et j’avais été très présent auprès du public en donnant des performances fréquemment dans des soirées à Montréal « .

Après la pandémie liée à la Covid-19, Gino Zokot a pris une pause, comme c’est le cas pour bon nombre d’artistes. Pour marquer son grand retour sur la scène musicale, le rappeur sortira un morceau baptisé « Tcheke Nou ». Cette chanson retrace son parcours dans la musique. L’artiste confirme qu’il travaille en ce moment un EP (Extended Play). Parallèlement à son projet personnel, celui qui se fait aussi appeler Young Veteran est en studio avec deux artistes européens sur un morceau qui pourrait être disponible dès septembre prochain. Il ne veut pas encore dévoiler l’identité et la nationalité des artistes.

En dehors de la musique, Gino Zokot est père d’un garçon. Il évolue aussi en tant qu’entrepreneur au Canada. L’originaire de la Grand’Anse possède une compagnie de démolition et entretien. Il travaille dans le domaine de la construction. Il promet de lancer très prochainement sa propre marque de vêtements.

Continue Reading
Advertisement

Populaires Cette Semaine

Advertisement
To Top