Connect with us

Ranvwa, une série haïtienne à ne pas louper, sous aucun prétexte

ranvwa

Célébrité

Ranvwa, une série haïtienne à ne pas louper, sous aucun prétexte

Ranvwa, une série haïtienne à ne pas louper, sous aucun prétexte

(TripFoumi Célébrité) – Après le feuilleton « Smat » qui avait charmé les cinéphiles haïtiens, le jeune réalisateur Skinny PM a mis la barre plus haute avec une nouvelle série intitulée « Ranvwa ». De nature pluridimensionnelle, cette série touche différents aspects de la société haïtienne.

Avec deux saisons de 20 épisodes chacune, Ranvwa est une série écrite et réalisée par Skinny PM, un jeune réalisateur bourré de talent. Cette série peint la réalité socio-culturelle et mythologique des Haïtiens. Le mot « Ranvwa » n’est pas inconnu des riches vocables utilisés par les Haïtiens. Quel Haïtien n’a jamais entendu, ne serait-ce qu’une fois, cette phrase : « Se ranvwa ou ye, si yo voye w di w pa wè m » ? Cette phrase est l’essence même de l’histoire de Ranvwa, car, malgré tous les efforts déployés par Modesty et son ami Lil Jayne, ils n’arrivent pas à se sortir du pétrin dans lequel ils se sont fourrés et, qui pis est, ils s’enfoncent beaucoup plus dans le bourbier.

ranvwa 3

« Ranvwa » raconte l’histoire d’une jeune fille dénommée Bewejay qui a débarqué à l’improviste chez son petit ami Modesty dans l’objectif de fouiller dans son téléphone. Modesty, qui ne comprenait pas la motivation qui animait sa copine et ce qui l’a poussée à se pointer chez lui dans une heure aussi tardive rien que pour farfouiller dans son téléphone, a refusé de lui donner le téléphone. En essayant de prendre le téléphone par la force, Modesty a exempté Bewe qui s’est cognée la tête contre le canapé et est tombée en syncope.

Pensant que Bewe était morte, Modesty a appelé son meilleur ami qui l’a conseillé d’enterrer Bewe sans annoncer ce qui s’était passé à sa famille. Modesty sans réfléchir a accepté la proposition, une décision qui va chambarder toute sa vie. Sous l’effet de la panique, Lil jayne a rejoint Modesty, ils ont mis Bewe dans une voiture et se sont éloignés de la ville. Arrivant dans un espace apparemment isolé, ils se précipitent pour trouver le meilleur endroit pour mettre Bewe en terre et, pendant qu’ils creusaient le trou, Bewe s’est réveillée et s’est enfuie. Au retour de Modesty et de son ami, Ils ne trouvent pas le corps de Bewe. Cette dernière, de son côté, court à toutes jambes pour sauver sa vie et une fois à sa demeure, Bewe, désorientée, raconte l’histoire à sa grande sœur qui jure sur sa vie qu’elle vengera sa sœurette et elle arrêtera uniquement quand elle aura la peau de Modesty et Lil Jayne.

Cette partie triste de Ranvwa envoie un message important aux cinéphiles haïtiens à savoir : « Tous les conseils ne sont pas les bienvenus. Parfois, dans la vie, il faut prendre du temps pour analyser avant de décider et il ne faut pas se laisser intimider par les problèmes ». Si Modesty n’avait pas encore vu les explications qu’il allait donner à la famille de Bewe, il aurait opté pour autre chose comme appeler une ambulance.

ranvwa 4

La sœur de Bewe, pratiquante de l’ésotérique commence à frapper Modesty et son ami mystiquement. Ils ne peuvent pas dormir et ils font beaucoup de cauchemars. Voulant se protéger contre les attaques surnaturelles de Ashbibi, ils se tournent également vers la magie car, dit-on, « il faut combattre le mal par le mal ». Le Hougan leur demande 10 000 dollars pour faire le travail. Pris entre l’enclume et le marteau, ils ont décidé d’emprunter les 10 000 US à un groupe mafieux qui fait des choses hors la loi et qui a un principe très clair : «Trayi la mouri la, pa gen pwolongasyon ».

S’ils étaient déjà sous l’emprise diabolique d’Ashbibi, les choses ne font que se compliquer, car ils n’ont pas pu trouver l’argent qu’ils devaient aux mafias dans le délai convenu. ne sachant pas à quel saint se vouer, Lil Jayne a monté un plan qui a mal tourné. Il s’est rapproché de la sœur de Jpp papa blood, l’un des membres du groupe, l’a kidnappée pour faire pression. Sur le coup, le plan s’est bien déroulé, mais quelques jours après, Lil jayne apprend par Tcheley, le personnage humoristique de la série, que la personne qui gardait la fille l’a violée et que les bandits ne veulent plus les tuer mais les martyriser à petit feu.

Si beaucoup d’Haïtiens ne valorisent pas le cinéma haïtien en raison de la qualité d’images, d’espace de tournage, du son et de fond, Ranvwa prouve que l’industrie cinématographique en Haïti est en pleine expansion. À travers les techniques utilisées par le réalisateur, le niveau d’acting qui touche la sensibilité, les suspens qui éveillent la curiosité, le coté humoristique qui fait rire, on peut conclure qu’il ne manque pas de talents en Haïti mais plutôt de ressources adéquates, car, selon les informations fournies par le réalisateur, Ranvwa a été tournée en République Dominicaine.

ranvwa 2
Continue Reading
Advertisement

Populaires Cette Semaine

Advertisement
To Top