Connect with us

Décès de Johnny Ventura, figure emblématique du merengue et de la salsa

Johnny Ventura

Célébrité

Décès de Johnny Ventura, figure emblématique du merengue et de la salsa

Décès de Johnny Ventura, figure emblématique du merengue et de la salsa

( TripFoumi Célébrité ) La République Dominicaine est en deuil. Johnny Ventura, figure emblématique du merengue, est décédé à l’âge de 81 ans. Le chanteur aurait été victime d’une crise cardiaque alors qu’il se trouvait à Santiago de la Caballeros.

Trois jours de deuil national ont été décrétés par le président dominicain Luis Abinader. C’était le strict minimum pour honorer la mémoire de Johnny Ventura, décédé ce mercredi 28 juillet à l’âge de 81 ans. Le chanteur aurait été victime d’une crise cardiaque à Santiago de la Caballeros, dans le nord de la République dominicaine .Surnommé « El Caballo mayor » (Le grand cheval), il avait produit plus de 100 albums au cours de sa carrière. Devenu une icône de la musique caribéenne et latina, il était à l’origine de tubes devenus cultes, comme La Muerte de Martin, Dilema ou encore Cabo’e vela. Mais il n’était pas seulement une inspiration artistique pour ses fans, puisqu’il avait également été député-maire de Saint-Domingue, la capitale dominicaine, entre 1998 et 2002. C’est pourquoi il aura le droit à des honneurs militaires le jour de ses funérailles.

Dans le monde de la musique, sa disparition a évidemment provoqué une onde de choc. Elle a particulièrement affecté le musicien Juan Luis Guerra, qui n’a pas manqué de lui rendre hommage sur ses réseaux sociaux. « Pour ta musique et ton héritage, pour ton sourire et ton exemple, pour ta bonne humeur et nous avoir montré à tous ce qu’est le merengue ! Merci, Don Johnny », a écrit ce dernier.

Outre le président Luis Abinader, l’ancien chef de l’Etat Leonel Fernandez s’est lui aussi emparé de ses réseaux sociaux pour lui adresser une pensée. Il a ainsi salué « une gloire du merengue, un exceptionnel être humain et un infatigable défenseur de la Constitution », avant de conclure : « Son héritage artistique et patriotique est un symbole de la « dominicanité » Une disparition qui plonge tout le pays dans le deuil.

Continue Reading
Advertisement
To Top