Connect with us

L’artiste haïtien Dady Semalè s’engage dans la lutte pour libérer son pays !

dady se male

Célébrité

L’artiste haïtien Dady Semalè s’engage dans la lutte pour libérer son pays !

L’artiste haïtien Dady Semalè s’engage dans la lutte pour libérer son pays !

(TripFoumi Célébrité)- Il est des noms dont on ne peut pas se passer. Engagement, détermination, militance et conviction, voilà comment, par ces quatre mots, on peut résumer la carrière artistique de Dady Pierre, connu sous le nom de scène Dady Semalè. Le chanteur engagé, quoique vivant en terre étrangère, reste accroché à sa ligne de combat durant ses 12 ans de carrière.

En 2003, après avoir obtenu son certificat d’études primaires, Dady Pierre a quitté sa ville de province pour s’installer dans la zone métropolitaine de Port-au-prince, précisément à Delmas pour rejoindre ensuite Pétion-Ville. Étant ici, il a effectué ses études secondaires à l’Institut Classique de l’Humanisme. De telles études une fois bouclées, il commence à développer une passion pour le monde artistique, laquelle le pousse à devenir, à la fois Caméraman et Cinéaste.

Originaire de Belle-Anse, commune du département du Sud-Est, le chanteur-compositeur, grâce à son micro, aide dans la lutte pour faire sortir son pays dans ce bourbier où tous les indicateurs sont au rouge. Ainsi, il se contente de sortir des morceaux essentiellement engagés.

C’est en 2008 que Dady a rencontré la musique alors qu’il habitait à la rue Roger, commune de Pétion-Ville. Et depuis lors, il en est tombé amoureux. » Dans la même année, chez Boulot Valcourt, j’ai appris les premières notions de musique », raconte-t-il.

Malgré la publication de plusieurs morceaux, Dady reste jusqu’ en 2018 un artiste peu connu du grand public haïtien. En 2019, le natif du Gémeaux a livré, dans un contexte de crise aiguë en Haïti, une nouvelle chanson intitulée « blofè pa lidè « . A travers ce texte, l’artiste s’en prend aux hommes et femmes corrompus et, du coup, dénonce la criminalité et l’impunité qui ponctuent le quotidien du peuple haïtien. » Après la nouvelle de l’assassinat du père Joseph Simoly sur la route de Frères le 21 décembre 2017, je me suis mis à rédiger le texte « blofè pa lidè ». En moins de deux jours, j’arrive à le réaliser « , a expliqué celui qui est né le 1 mai 1992.

Pour mieux exprimer sa position politique et idéologique, Dady a dû rompre les amarres avec certains politiciens haïtiens qui avaient l’habitude de lui fournir un peu d’aide pour réaliser ses morceaux. « Nous avons coupé le pont, en janvier 2014, avec des politiciens comme Joseph Lambert pour pouvoir nous exprimer sans langue de bois à travers nos chansons », a déclaré le vingtenaire.

Résidé au Brésil depuis 2014, l’interprète de « dechouke Jovenel » a subi des menaces vanant des proches du régime en place. » Le 13 décembre 2020, j’étais en Haïti. Mais, à cause de nombreuses menaces issues des proches de l’équipe au pouvoir, j’ai dû repartir 7 jours plus tard, soit le 21 décembre pour rejoindre la terre brésilienne », a fait savoir Dady Semalé qui, au cours de cette interview exclusive accordée à TripFoumi Enfo, a révélé que son entreprise, au Brésil, a été attaquée par des partisans zélés du régime en place.

Le jeune chanteur travaille sur de nouveaux projets de musique. Dady révèle qu’il sortira une nouvelle chanson titrée « Fatra monte tab ». Selon lui, ce nouveau son, contrairement aux autres, ne va pointer du doigt aucune personne . »Ça parle de ceux qui nous dirigent d’une manière générale sans avoir cité de noms », explique l’homme de 29 ans.

Continue Reading
Advertisement
To Top