Connect with us

Avec « Matriyaka », Geewee Never Die chante l’émancipation de la femme dans toute sa splendeur

03CF2462 2D2E 4A21 9AE7 7C61844BF728

Culture

Avec « Matriyaka », Geewee Never Die chante l’émancipation de la femme dans toute sa splendeur

Avec « Matriyaka », Geewee Never Die chante l’émancipation de la femme dans toute sa splendeur

(TripFoumi Célebrité) – Matriyaka, une musique interprétée par Geewee Never Die et Christopher, disponible il y a trois mois de cela, encourage la bravoure de la femme haïtienne qui ne cesse de combattre pour son émancipation dans une société patriarcale.

Le rappeur-engagé ne passe pas par quatre chemins pour critiquer le patriarcat qui, selon lui, est un système de pensées qui va à l’encontre du bien-être social, particulièrement celui de la femme. « Patriyaka, s on sistèm panse global, anti byennèt, anti libète-mounite, anti moral…🎶 »

Selon l’artiste, si l’on veut vraiment combattre le patriarcat, ce n’est pas avec le féminisme qu’on doit le faire, mais plutôt avec le matriarcat. « Nou pa ka konbat yon sistèm patriyaka ak yon mouvman feminis, pou yon pwojè matriyaka detèminasyon dwe pi plis », chante-t-il.

Parue il y a trois mois de cela, Widson Gilles dit Geewee prône dans son morceau une société où la femme occupe sa vraie place. C’est en ces termes qu’il chante de la manière qui suit : « donner le monde aux femmes ainsi les fleurs reprendront vie. Au milieu des cendres au milieu des flemmes, ainsi dans nos cœurs et dans nos vies… 🎶 ».

Le natif de Port-de-Paix dit utiliser son art pour participer à la décolonisation mentale des peuples noirs. Il ne compte pas en rester là. Avec le morceau « Matriyaka », bien au contraire, cette vidéo annonce son nouveau opus titré « Brainwashing » qui sera bientôt disponible, a-t-il annoncé.

Né Widson Gilles dans la commune de Port-au-Prince, Geewee Never Die est rappeur-engagé et compositeur. Parmi ses œuvres musicales on peut citer : Jamalie, 2 kategori, Si n ap batay… Outre ses talents d’artiste, Geewee fait des études en anthropo-sociologie à la Faculté d’Ethnologie de l’Université d’État d’Haïti (FE-UEH).

Continue Reading
Advertisement
To Top